Vous êtes ici :

Aspects institutionnels de la recherche portant sur les Pays catalans

Par Denise Boyer et Élisée Trenc

Publié en ligne le 28 septembre 2006

Les informations recueillies portent uniquement sur le catalan « langue étrangère » (14e section CNU).

Il n'existe aucune EA consacrée exclusivement à la recherche portant sur les Pays catalans. Dans quelques cas on a une composante où le catalan est explicitement mentionné: la composante « Poésies ibériques (espagnol, catalan, portugais, galicien) » du CRIMIC (Paris IV), le « Centre d'études et de recherches catalanes » de Montpellier III, l'équipe « Études catalanes » de l'EA Traverses de Paris VIII.

  • Paris IV : les PUPS ont publié en 2005 le colloque Les exils catalans en France organisé par le Centre d'études catalanes en 2000 ; une journée d'études sur l'autel roman catalan organisée avec la Fondation Cambó de Barcelone (avec publication des actes) est prévue au Centre d'études catalanes le 29 mai 2006.

  • Paris VIII : l'équipe « Études catalanes » de l'EA Traverses a organisé en 2005 la journée d'études Des femmes. Regards catalans (2005), en cours de publication aux Éditions des femmes (2006). 3 autres volumes sont en cours de publication. Elle a organisé en janvier 2006 une rencontre sur le théâtre catalan contemporain (Josep Ma Benet i Jornet et Jordi Galceran) au Collège d'Espagne.

  • Montpellier III : voir en B) les 2 colloques européens en collaboration avec l'AFC, la DKG et la participation de l'ACS.

Par ailleurs il est fréquent que des communications consacrées à la culture catalane soient faites dans le cadre de colloques, journées d'études, tables rondes, séminaires, etc. portant sur le domaine espagnol ou plus généralement hispanique, ce qui est fondamental pour la visibilité du catalan dans l'hispanisme.

Il existe 3 bibliothèques catalanes distinctes de la BU : à Paris IV, Paris VIII et Montpellier.

L'Institut Ramon Llull, dont la finalité est de promouvoir la culture catalane à l'étranger, accorde des aides ponctuelles destinées en particulier à des publications et des conférences de chercheurs catalans.

  • En Licence : beaucoup d'Universités offrent le catalan en LV2. Il existe un « parcours catalan » à Paris IV et une « mention catalan » à Montpellier (soit dans les deux Universités possédant une chaire de catalan langue étrangère). Des échanges d'enseignants dans le cadre Socrates ont lieu à Paris IV (avec Tarragone et Alicante), à Paris III avec Alicante. À Lyon un Professeur invité de Barcelone assure chaque année des cours en L3.

  • En Master : options à Paris IV, Montpellier, Lyon II.

  • En Doctorat : suivi individuel et interventions des doctorants dans les écoles doctorales et séminaires post-doctoraux.

Les directeurs de recherche invitent leurs doctorants à intervenir dès que possible dans les journées des ED, séminaires et colloques —de préférence avec publication—, et à demander des aides à la mobilité aux Écoles Doctorales.

Une demande de PAI entre Paris IV et Gérone a été déposée pour 2007-08.

Une thèse en cotutelle avec l'UAB a été soutenue en 2004 à Paris VIII; deux sont en cours à Paris IV avec l'UB et l'Université de Gérone, une à Paris VIII (avec l'UB).

On dénombre actuellement:

  • 5 titulaires d'un doctorat d'État portant exclusivement (3 de Paris IV, 1 de Montpellier) ou en partie (1 de Paris IV) sur les Pays catalans;

  • 4 titulaires d'une HDR portant exclusivement sur les Pays catalans (2 de Paris IV, 1 de Rennes, 1 de Perpignan)

  • 8 titulaires d'une thèse nouveau régime portant exclusivement (5 de Paris IV, 1 de Paris III, 1 de Paris VIII) ou en partie (1 de Paris IV) sur les Pays catalans.

Sont en préparation:

  • 8 thèses nouveau régime portant exclusivement ou en partie sur les Pays catalans (4 de Paris IV dont 2 en cotutelle, 2 de Paris VIII, 1 de Montpellier, 1 de Toulouse)

  • 1 HDR (Paris IV) en cotutelle portant en partie sur les Pays catalans.

Soit 3/9 des recherches en cours en cotutelle, avec les avantages que cela implique à la fois pour la recherche et pour le rayonnement du catalanisme français.

  • Revue REC (Revue d'études catalanes) de l'Université Montpellier III.

  • Collections : « Collection catalane » (8 volumes publiés, un en cours) à Montpellier III ; « Études catalanes » à Paris IV (4 volumes publiés, un prévu)

Le Centre d'études catalanes de Paris IV, étant à la fois Centre universitaire et Centre culturel, et recevant à ce titre des subventions spécifiques tant de l'Université que de divers organismes catalans (en particulier l'Institut Ramon Llull) organise chaque année environ 9 conférences, tables rondes ou journées d'études.

L'AFC (Association française des catalanistes) créée en 1991, vient de se doter d'un site internet.

Elle a publié un Hommage à Pierre Vilar (Paris, 1994 - Éditions hispaniques, 1994) et organisé 3 colloques internationaux :

  • Els anys vint en els Països catalans (Paris,1996 - AFC & Publicacions de l’Abadia de Montserrat, 1997)

  • Els Països catalans i el Mediterrani: mites i realitats (Rennes II, 1999, Publicacions de l’Abadia de Montserrat, 2001)

  • Els Pirineus, Catalunya i Andorra (Andorre, 2004, sous presse).

En 2007 aura lieu un colloque sur le thème « Les frontières » au Centre d'études catalanes de Paris IV.

L'AFC a organisé 2 colloques européens en collaboration avec l'Université de Montpellier III, la Deutsch-Katalanische Gesellschaft (DKG) et la participation de l'Anglo-catalan Society:

  • La recepció de la literatura catalana a Europa – La literatura catalana de la democràcia (Montpellier, 2002 - Centre d'études et de recherches catalanes -Montpellier III, 2004)

  • La recepció de la literatura medieval catalana a Europa - La intertextualitat de la literatura catalana de la democràcia (Centre Universitaire du Guesclin, Béziers, 2006 - sous presse)

L'AFC est membre de l'AILLC (Associació Internacional de Llengua i Literatura Catalanes) qui a organisé à la Sorbonne en 2002 son congrès bi-annuel. Elle reçoit une subvention de l'Institut Ramon Llull de Barcelone et vient de s'intégrer à une fédération européenne créée par le même Institut et rassemblant, outre l'AFC, la Deutsch-Katalanische Gesellschaft (DKG), l'Anglo-Catalan Society et l'Associazione Italiana di Studi Catalani. L'un des projets de cette fédération est d'organiser un colloque tous les 3 ans.

Seulement 2 postes de Professeur portent l'intitulé « catalan », et aucun de MCF. Il est donc fortement conseillé aux doctorants désireux de consacrer leur thèse au seul domaine catalan de participer par ailleurs à des colloques pluri-disciplinaires et de consacrer des recherches annexes à la culture d'expression espagnole afin d'améliorer leurs chances d'être recrutés sur un poste de MCF à l'issue de leur thèse. De façon à ce que la composante catalane de leur dossier apparaisse bien comme une compétence supplémentaire et non comme une spécialisation à outrance.

L'existence d'une épreuve optionnelle de catalan est d'une importance vitale pour la discipline, en raison de la reconnaissance qu'elle implique. Les catalanistes expriment leur gratitude à la SHF pour sa forte implication dans la défense du catalan à l'agrégation. Ils souhaitent que les UFR ne raisonnent pas forcément en termes quantitatifs lorsqu'il s'agit de créer ou de maintenir des enseignements de catalan. Depuis la création de l'Institut Ramon Llull en 2002 on peut demander un soutien pour les enseignements de catalan, en particulier sous forme de lectorat.

NDLR : Dans la discussion qui a suivi la présentation, les participants ont souhaité le rétablissement de l'antenne de la Casa de Velázquez à Barcelone, et ont rappelé que la SHF se proposant d'élargir le statut d'hispanistes aux historiens, géographes et comparatistes, il est d'autant plus souhaitable que l'AFC fasse un effort pour intégrer les historiens, géographes, philosophes, etc. travaillant sur les Pays catalans.

Pour citer cet article :  Boyer Denise et Trenc Élisée (2006). "Aspects institutionnels de la recherche portant sur les Pays catalans".  Actes des journées d'études de la Société des Hispanistes Français, Poitiers, 12 et 13 mai 2006.

En ligne : http://edel.univ-poitiers.fr/shf/document196.php (consulté le 22/09/2017).

 
Maison des Sciences de l'Homme et de la Société - Université de Poitiers
99, avenue du Recteur Pineau - 86000 POITIERS - FRANCE
Tél.: (33) (0)5 49 45 46 51 - Fax : (33) (0)5 49 45 46 47
elvire.diaz@univ-poitiers.fr

Haut de page